09 mars 2007

Comme un ouragan

11°, une pluie battante, un temps gris pourri…je suis aux anges.

Cela fait un moment que mon humeur oscille au gré des variations thermiques alors autant vous dire qu’un retour aux normales saisonnières n’est pas d’actualité.

Cela fait deux jours que je vis sur un petit nuage, à peine consciente de ce qui m’entoure. Je ne sais pas si un ouragan peu s’abattre sur un cerveau mais ça sonne vide dans ma tête.

Mon chéri a été accepté dans sa nouvelle boite. Ils en ont pris 5 sur 32, sachant qu’il n’y a que deux compagnies aériennes dans le pays et très peu de postes dans sa spécialité (il répare les avions).
‘Oui et alors ?’ me diriez-vous…
Ben alors… enfin les années de galère sont terminées pour lui, l’enchaînement de petits boulots sans avenir (cela fait quelques mois qu’il est en stage non rémunéré dans cette boite). Finie cette attente insoutenable où on ne peut envisager aucun plan d’avenir. Ses chers parents qui ne voient en lui que honte et échec vont enfin cesser de le rabaisser en permanence. Maintenant il n’y a plus de raisons pour qu’ils s’opposent à ce qu’on soit ensemble.

Jez’ commande la robe qu’on a vue ensemble, je vais me marier ma belle.
Je suis tellement heureuse et d’un autre coté j’ai tellement envie de lui dire que je lui en veux terriblement pour toutes ces années de souffrance. Des années à ne pouvoir rien construire, à regarder bêtement le temps passer, à être invitée aux mariages de nos potes en me forçant à avoir l’air heureuse pour eux. Un malaise permanent qui ne m’a aidée qu’à me renfermer sur moi-même de plus en plus. Des années à supporter les amis et la famille me demander ‘alors c’est pour bientôt ? Ca fait un moment que vous vous fréquentez quand même…’ Oui, 12 ans, mais je dois faire avec la connerie de traditions auxquelles je n’adhère absolument pas. J’ai un bon job, plutôt bien payé, assez pour bien faire vivre un couple, un chouette appart’ tout équipé… mais voyez-vous ‘comment ça, un homme sans avenir qui vit au crochet de sa femme, la honte sur lui et sur toute sa famille qui en a fait un raté, ça ne se fait pas, que vont dire les gens, comment pourra-t-il regarder ses enfants en face’. J’en ai tellement rien à foutre. Autant vous dire que même au bout de 12 ans, on en finit par se demander si ça vaut vraiment le coup de continuer. J’ai cette fâcheuse tendance à croire fermement que si ça roule au niveau du cœur et du corps, tout le reste n’est qu’adaptation. Mais je ne dis rien, je me noie dans mon travail en espérant ne pas voir la vérité en face. Ca servirait à quoi de toute façon de l’accabler encore plus.

Oh là là ! Qu’est-ce que je raconte là ? Ca ne veut pas dire grand et je ne suis de toute façon pas très sure de ce que je raconte

Posté par MissInes à 14:02 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


Commentaires sur Comme un ouragan

    En clair tu lui en veux de subir la pression normative qu'il subit lui aussi ? J'ai bon ?

    Posté par My, 09 mars 2007 à 14:45 | | Répondre
  • je pense qu'aujourd'hui, pas mal de couple vivent une situation qui ressemble à la tienne (avec peut-être l'avantage de ne pas forcement vivre dans un pays où la femme est réléguée à une deuxième place)

    je viens d'un pays où l'on a toujours une mentalité assez classique dans certains milieux: mes grand-parents étaient outrés de savoir que ma soeur avait plaqué son cheri (qui va vouloir de toi maintenant que tu n'es plus vierge?)

    j'ai vécu des grandes galères, et même si aujourd'hui Monsieur S. et moi avons un boulot et une certaine stabilité, il y a des choses qui sont dures à oublier...

    mais aujourd'hui, ton homme a un boulot stable, et toute cette attente aura servi à quelque chose =))) donc profite!!! part en w-e en amoureux, demande-lui en mariage... et invite-nous tous au banquet =)))))

    Posté par lourditax, 09 mars 2007 à 15:35 | | Répondre
  • My> Oui c’est ça. Je suis spectatrice et je ne me suis jamais plainte (ouais c’est pas croyable mais on devient un peu con par amour, certains traits de caractère s’effacent comme par magie) en me disant que ça ne servait à rien de remuer le couteau dans la plaie. J’ai souvent eu envie de lui dire qu’il n’avait pas de c… pour aller à l’encontre de la volonté de ses parents mais à quoi bon ! Ca n’aurait servi à rien.
    *
    Lourditax> Ah ! Donc tu comprends. Je pense que c’est une mentalité plus méditerranéenne que liée à la religion proprement dit. Le problème c’est que moi je n’ai pas du tout eu ce genre d’éducation et mon seuil de tolérance a été atteint. Pour de simples fiançailles il faut offrir beaucoup de bijoux (y a tout plein de codes pour ça selon le rang social) en gros sa famille préférait ne rien faire plutôt qu’enfreindre ces codes (‘Ah mon fils il doit emmener une parure, une bague…sinon c’est hors de question qu’il se présente devant la belle famille’ oui mais ton fils il ne bosse pas et toi t’as pas envie de payer pour lui, et lui de toute façon il n’en veut pas de ton fric et la belle famille elle s’en tape des bijoux…malgré tout ça, rien n’a jamais été fait). Et on s’est retrouvé à s’engueuler dès qu’on abordait ce genre de sujet.
    M’enfin bon, je me dis que je ne dois pas être la seule et merci de me le rappeler.
    Euh pour partir en week end, je ne sais pas où en est la législation, mais jusqu’à il y a 3-4 ans, on demandait les cartes d’identité des couples dans les hotels et on t’obligeait à prendre des chambres séparées si ce n’était pas le même nom de famille, alors partir en we pour me faire traiter comme un p*t*, non merci (on n’est pas à plaindre dans ce pays par rapport à nos voisins mais le concubinage est encore un délit)
    QUOI ? Toute cette histoire pour une invitation, on sent bien l’esprit méditerranéen (hi !hi !hi !). Je vous tiens au courant

    Posté par MissInes, 09 mars 2007 à 19:14 | | Répondre
  • Bravo à lui...ça va changé...c'est bien, donc faut oublié les galéres du passé...beaucoup de notre génération connaissent des galéres, maintenant il a la chance et le mérite que ça tourne en sa faveur et en votre faveur, tu as eu le mérite d'etre prés de lui donc sa réussite est un peu la tienne aussi...et pouyr les parents tu sais la plupart sont comme les siens meme en France...lol Les parents ont souvent des difficultés avec l'objectivité....et comme pour eux ça été plus simple, ils ne comprennent la galére de certains de notre génération mettant ça sur des incapacités propres car c'est plus simple comme explication...maintenant reve à votre futur..et je pense que vivre ce genre de complication peut renforcer un couple

    Posté par Ivannoui, 09 mars 2007 à 23:17 | | Répondre
  • Les bijoux doivent obligatoirement être chers ? Parce que ton copain pourrait en offrir en pâte fimo, nan ? Il fait une commande à Bouddhabar, et pof, voilà une bonne chose de faite!
    (comment ça j'ai rien compris?)

    Posté par yoghill, 10 mars 2007 à 08:22 | | Répondre
  • Ivann> C'est super gentil tout ce que tu dis Ivann. Les parents sont tous pareils j'en suis sure mais je crois que je suis tombée sur un sacré lot. Genre pendant très longtemps ils ont fait comme si je n'existais pas parce que la notion même de petite amie dépassait leur entendement. M'enfin je vais devoir faire avec...
    *
    Yoghill> Je serai certainement plus heureuse avec des bijoux de Bouddhabar qu'avec des qui brillent de partout et que je ne mettrai jamais.

    Posté par MissInes, 10 mars 2007 à 12:43 | | Répondre
  • Sans blague ? Il arrive une fois dans l'année que l'on te batte ? 24°c cet après-midi en Bretagne ! Nanananèreuh !
    Bon, blague à part (pas blague ? Bon, d'accord...) > Je trouve que ton texte a le mérite de la clarté, comme si tu avais réussi à mettre clairement des mots sur tes tourments. Je me trompe peut-être...
    En tout cas, c'est une excellente nouvelle, qui va enfin vous permettre de sortir de cet enfermement et de vous PROJETER dans l'avenir, ce qui est à mon sens essentiel. Le jour-le-jour, c'est bien. Mais y'a des limites...

    Posté par ar valafenn, 10 mars 2007 à 20:44 | | Répondre
  • si c'est une question de bijoux, donne lui mon mail... je peux arranger ca =p

    Posté par lourditaéx, 11 mars 2007 à 00:18 | | Répondre
  • Missines > Je ne sais pas trop quoi dire...mais j'ai bien tout lu!! et même si çà me dépasse un peu (les conventions, m'exaspère grave!)
    1) je vous trouve très courageux...tous les deux!
    2) je VOUS félicite
    3) je suis très heureux pour vous
    et Lourditax, je t'interdis de me faire de la concurence déloyale ... parce que je serais enchanté d'envoyer à Missines, le plus beau des bijoux que l'on puisse créer pour une amie...

    Posté par bouddhabar, 11 mars 2007 à 07:33 | | Répondre
  • Ar valafenn> Crois-tu un instant que je vais te dire ‘il fait chaud chez toi, ouah trop la chance !’
    Ah bon ? Clarté n’est pas le mot que j’aurais utilisé. Mes idées sont dans un tel flot de confusion que j’ai l’impression que mes pensées sautillent d’une idée à l’autre sans aucun lien logique et sans aucune possibilité de maîtrise.
    C’est exactement ça. J’ai cette fâcheuse tendance à vivre que de mes rêveries avec beaucoup de difficultés pour apprécier les choses au jour le jour. Autant dire que j’ai passé une très mauvaise période ? Enfin, j’espère que c’est bientôt fini.
    *
    Lourditax> T’es géniale
    *
    Bouddhabar> C’est déjà sympa d’avoir tout lu (hi !). C’est très gentil tout ce que tu dis. Je crois que c’est bien une question de courage parce qu’il faut avoir les nerfs bien solides pour supporter tout ça. J’ai eu une éducation on va dire plus occidentale et certaines traditions dépassent vraiment mon entendement malgré tous mes efforts
    Hey ! vous battez pas. En parlant de bijoux, j’ai quelques trucs à t’envoyer, j’ai envoyé m maman en repérage dans les souks, tu me diras ce que tu en penses.

    Posté par MissInes, 11 mars 2007 à 09:29 | | Répondre
  • J'étais sûr que Bouddhabar serait partant
    Au moins, ses bijoux ont de la gueule, et sont uniques!

    Posté par yoghill, 11 mars 2007 à 17:52 | | Répondre
  • "alors c’est pour quand ?" (question bébé)
    On me la sert tout le temps celle là.
    Sous prétexte que ça fait longtemps que je suis avec mon chéri. Et si j'avais juste envie d'être un peu tranquille? De profiter de la vie sans faire un drôle tout de suite?
    Ahhh, la pression sociale...

    Posté par mesjolieschoses, 11 mars 2007 à 20:00 | | Répondre
  • hum... je vois que Bouddha est en train d'essayer de me subtiliser MES perles...

    il va falloir qu'on s'explique, jeune homme... =PPP

    tu vas voir, je dois aller à nantes cet été pour un mariage... je vais te botter les fe**es...

    moi? violente? qui a osé dire ça?? lol

    MissInes > j'ai fait une bague superbe ce w-e... je te la montrerais plus tard =)

    Posté par lourditax, 12 mars 2007 à 08:54 | | Répondre
  • Bah ben on dirait que la vie sourit à plein de gens en ce moment!!
    C'est quand que tu viens pour la robe? Sinon j'en aurai une bientôt dans mes placards, je te la donne, pour de vrai, si elle te plait!
    Tu veux que je prenne des photos de la nouvelles vitrine?!!
    Ah que je suis heureuse pour toi, toutes mes félicitations, ma belle, et à très vite de tes nouvelles! (oui je sais l'absente c'est plutôt moi)

    Posté par Jez', 15 mars 2007 à 21:32 | | Répondre
  • aya thabatli rou7ik !! tu veux continuer dans ton boulot actuel et construire une famille ou ouvrir ta propre boite
    (oui je sais je ne t'aide pas )

    Posté par Gattuso, 05 avril 2007 à 13:54 | | Répondre
  • Avec bcp de retard, comme d'hab', voila une excellente nouvelle ... Bises.

    Posté par Guillaume, 14 avril 2007 à 15:39 | | Répondre
Nouveau commentaire